S+L logo
Père Thomas M. Rosica, csb
Président-directeur général
Fondation catholique Sel et Lumière média
P. Thomas Rosica est un prêtre de la Congrégation de Saint Basile (Pères basiliens). Il est né à Rochester, dans l’État de New York aux États-Unis, en 1959. Après des études primaires et secondaires à Rochester, il a obtenu un baccalauréat d’arts en langue italienne et en littérature française du St. John Fisher College en mai 1980. P. Rosica a été ordonné prêtre de la Congrégation de saint Basile à Rochester le 19 avril 1986.

Il détient des diplômes d’études supérieures en théologie et en Écriture Sainte du Regis College de la Toronto School of Theology [en 1985], de l'Institut biblique pontifical de Rome [en 1991] et de l'École biblique et archéologique française de Jérusalem [en 1994].

P. Rosica a donné des cours en Écritures Saintes aux universités canadiennes de Toronto, Windsor et London de 1990 à 2008. De 1994 à 2000, il a été directeur général de l'aumônerie catholique au Centre Newman de l'Université de Toronto. De 1994 à 2006, il a représenté les évêques canadiens à la Consultation judéo-chrétienne canadienne.

En juin 1999, il a été nommé par la Conférence des évêques catholiques du Canada Président-directeur général et national des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) et de la visite du pape Jean-Paul II qui se sont déroulées à Toronto en juillet 2002.

Le 1er juillet 2003, le P. Rosica est devenu Président-directeur général de Télévision Sel et Lumière – le premier réseau de télévision catholique du Canada. De 2003 à 2006, il a également été Maître des Scolastiques des Pères basiliens à Toronto. Au mois d’août 2006, il était élu au Conseil général de la Congrégation des prêtres de Saint Basile et effectua un mandat de quatre ans en tant que Second conseiller.

Au mois d’octobre 2008, le père Thomas Rosica fut nommé Attaché de Presse de langue anglaise par le Vatican pour le Synode des évêques sur la « Parole de Dieu dans la vie et la mission de l’Église ». En février 2009, le pape Benoît XVI a nommé le père Rosica consulteur au Conseil pontifical pour les communications sociales. Il fut aussi Attaché de Presse de langue anglaise lors du Synode des évêques sur la « Nouvelle Évangélisation » au Vatican en 2012, pour le Synode extraordinaire sur la famille en octobre 2014 ainsi que durant le Synode ordinaire des évêques sur la famille en octobre 2015. En octobre 2018, le Vatican a nommé le p. Rosica à la Commission d'information du Synode des Évêques sur «Les jeunes, la foi et le discernement vocationel» qui s'est déroulée à Rome au mois d'octobre.

De décembre 2011 à juin 2015, il a servi à titre de président et vice-chancelier de l'Université de l'Assomption à Windsor en Ontario.

P. Rosica est membre des Conseils d'administration de l'Université de St. Thomas à Houston au Texas, de St-John Fisher College à Rochester NY; de l’Université de St. Michel à Toronto, le Conseil de Communications da la Basilique Sanctuaire national de l’Immaculée Conception à Washington, DC, et consultant à la Chaire du Cardinal John Foley au séminaire Saint-Charles-Borromée à Philadelphie.

Le père Rosica est l'auteur de plusieurs centaines d'articles et de chroniques livrés en plusieurs langues et ce, pour des publications différentes. Pendant trois ans, il a écrit une chronique hebdomadaire pour le Toronto Sun ; et, il a présenté sur un cycle de trois ans, pour le service d’information internationale ZENIT, des réflexions bibliques sous forme de livre dont la publication est prise en charge par le Service des publications de la Conférence des évêques catholiques du Canada. Il est également l'auteur de plusieurs autres livres portant sur des thèmes bibliques et même sur la vie des saints.

Le 11 février 2013, suite à l'annonce de la renonciation du pape Benoît XVI, le P. Rosica a été invité par le Vatican à se joindre au personnel du Bureau de Presse du Saint-Siège afin de servir comme porte-parole officiel de la transition papale qui comprenait la renonciation, Sede Vacante, le conclave et l'élection du nouveau pape.

P. Rosica a aidé le Vatican au cours d'une période critique de l’histoire de l'Église. Au terme de la transition papale d’avril 2013, le Vatican lui a demandé de servir en tant qu’assistant de langue anglaise à la Salle de Presse du Saint-Siège. Il a donc œuvré au sein de la Salle de Presse du Saint-Siège de 2013 jusqu’à la fin de 2016.

P. Rosica a reçu des prix importants du gouvernement de l'Italie, et de l'État d'Israël, ainsi que deux médailles du jubilé de la reine Elizabeth pour son implication auprès des jeunes. En 2003, le prix du pape "Pro Ecclesia et Pontifice" du pape Jean-Paul II, lui a été décerné pour son leadership à l’occasion des Journées mondiales de la jeunesse en 2002. En Janvier 2014, il a reçu la médaille John Carroll de la Société John Carroll à Washington, DC. Le 9 mai 2015, on lui avait accordé un Doctorat en Lettres, Honoris Causa de la part de l'Université de Gannon à Erie, Pennsylvanie aux USA. En juin 2015, le P. Rosica a reçu le prix Clarion de l’Académie catholique de communications professionnelles en Amérique du nord en tant qu’« animateur, réalisateur et porte-parole de l’Église en apportant la lumière de l’Évangile à des millions de personnes ».

En mai 2016, le P. Rosica a reçu le prix Saint François de Salles du communicateur distingué du DeSales Media Group du Diocèse de Brooklyn à New York. Le même mois, le Niagara University à Niagara Falls, New York, lui a accordé un Doctorat en Lettres, Honoris Causa. En juin 2016, il a été admis au Temple de la renommée du Aquinas Institute of Rochester. En juin 2018, on lui avait accordé un Doctorat en Lettres, Honoris Causa de la part de St. Mark’s College à l'Université de Colombie Britannique à Vancouver. En novembre 2018, on lui avait accordé un Doctorat en Lettres, Honoris Causa de la part de Regis College, la Faculté jésuite de Théologie à l’Université de Toronto.

Le P. Rosica est membre des Chevaliers de Colomb du quatrième degré, chevaliers commandeur de l’Ordre équestre du Saint Sépulcre de Jérusalem et agrégé supérieur du Massey College à Toronto. Bien connu, il est spécialiste biblique réputé, conférencier, intervenant, prédicateur et auteur. Il est multilingue et a servi l’Église au niveau local, national et international pendant ses années de ministère comme prêtre de la Congrégation de Saint Basile. Il est Procureur general pour sa congrégation religiuese des Pères Basiliens de Toronto.

@FatherRosica

Blogue - Père Thomas M. Rosica, csb

Jean le Baptiste, le paradoxe de l’Avent
FacebookTwitter
Deuxième dimanche de l’Avent, Année C – 9 décembre 2018 Baruch 5,1-9 Philippiens 1,3-6.8-11 Luc 3,1-6 Dans le texte de l’Evangile d’aujourd’hui (Luc 3,1-6), l’évangéliste, celui que Dante Alighieri appelle le scriba manuetidinis Christi (« scribe de la douceur du Christ »), lance l’appel de Jean le Baptiste sous la forme d’un appel prophétique de ...lire la suite
Ceux qui veillent dans l’attente du Christ
FacebookTwitter
Premier dimanche de l’Avent, Année C – 2 décembre 2018 Jérémie 33,14-16 1 Thessaloniciens 3,12-4,2 Luc 21,25-28.34-36 Nous avons parfois l’impression que le monde s’écroule autour de nous. Nos problèmes nous paraissent insurmontables. Lorsque je me trouve dans cet était, je me remémore avec gratitude des paroles des héros de la Révolution de velours qui ...lire la suite
21 novembre: Fête de la Présentation de la Vierge Marie dans le Temple de Jérusalem
FacebookTwitter
Cette fête repose sur une pieuse tradition qui tire son origine de deux évangiles apocryphes dans lesquels il est rapporté que la Sainte Vierge, fut présentée au Temple de Jérusalem à l’âge de trois ans et qu’elle y vécut avec d’autres jeunes filles et les saintes femmes qui les dirigeaient. C’est l’auteur du Protévangile de ...lire la suite
Le roi qui ne s’est pas incliné…
FacebookTwitter
Solennité du Christ-Roi, Année B – dimanche 25 novembre 2018 L’année liturgique se termine aujourd’hui avec la fête du Christ-Roi. Dans la scène poignante du procès de Jésus devant Pilate (Jean18, 33-37), nous voyons un grand contraste entre la puissance et l’impuissance. En se tournant vers les Romains pour s’assurer que  Jésus soit crucifié, les ...lire la suite
Sachez que le Fils de l’homme est proche, à votre porte…
FacebookTwitter
Trente-troisième dimanche du Temps ordinaire, Année B – 18 novembre 2018 L’évangile de ce dimanche est tiré du plus difficile chapitre de l’évangile de Marc (13, 24-32) et est souvent interprété comme une annonce de la fin du monde. Marc 13 est appelé parfois la « petite apocalypse ». Comme Daniel 7-12 et le livre ...lire la suite